Remise au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation du Rapport sur la gestion des risques agricoles

Remise au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation du Rapport sur la gestion des risques agricoles

Ce Mercredi 21 avril, j’ai remis à Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien DENORMANDIE un rapport sur la gestion des risques agricoles.

Le rapport formule des recommandations sur les leviers qui pourraient être activés pour soutenir la transition agro-écologique de l’agriculture française dans le contexte de risques climatiques qui s’aggravent en fréquence et en intensité.

Les épisodes de gel qui viennent de toucher sévèrement nos cultures, d’une ampleur et d’une incidence sans précédent, ont mis l’accent sur un problème qui existe depuis de nombreuses années et qui va s’aggravant. L’agriculture est exposée comme aucun autre secteur aux aléas climatiques, dont la portée fragilise les entreprises et peut même leur être fatale. Le système actuel, combinant l’intervention du Régime Calamités avec des produits d’assurance n’ayant pas vraiment trouvé leur public ni même leur équilibre économique, n’est pas adapté aux défis qui s’annoncent.

La première des solutions passe par un regain de solidarité nationale pour notre agriculture. Elle ne peut pas financer, sur la seule base de la richesse qu’elle crée, l’affrontement de l’adversité à laquelle elle est soumise tout en répondant aux exigences sociétales qui lui sont adressées.

L’enjeu de l’eau, en France où le climat tempéré auquel nous sommes habitués a tendance à se « tropicaliser » avec un bouleversement souvent dévastateur de la répartition pluviométrique, est devenu une priorité nationale.

L’articulation entre l’intervention de l’État et le développement des produits d’assurance dans l’indemnisation des agriculteurs doit être repensée pour être rendue plus lisible, cohérente et efficace. En ce sens, l’action de l’État doit être focalisée sur ce qui est non assurable ou exceptionnel. La culture de la gestion des risques doit être encouragée, de même que le recours aux assurances Multi risques climatiques, par ailleurs simplifiées et bénéficiant du Règlement Omnibus. 

Un pool de coréassurance fédérant les assureurs et les réassureurs, la profession agricole et l’État doit être mis en place pour renforcer la transparence, la confiance, la concurrence et le développement sur le marché des produits d’assurances.

Ce rapport est le fruit d’une collaboration étroite avec les acteurs du monde agricole. Depuis octobre 2020, plus de 30 auditions ont été réalisées avec, notamment, les représentants de nombreux organismes professionnels agricoles, les Instituts de recherche, les assureurs et réassureurs.

Il répond à la demande de M. Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, dont il est juste de saluer la détermination à statuer sur des questions trop longtemps différées.

  • Le rapport sur la gestion des risques climatiques peut être téléchargé sur ce lien : https://bit.ly/3dFQ1Ny

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires.