J’ai passé la matinée à l’Institut Robert Merle d’Aubigné à Valenton, en compagnie de ma collègue Albane Gaillot.

Géré par une associaiton à but non lucratif, il accueille deux activités : la rééducation fonctionnelle et l’appareillage. Son activité est à 75% francilienne. L’établissement dispose de 150 lits et de 40 places pour l’hospitalisation de jour.

Nous avons été à l’écoute des difficultés rencontrées par ces professionnels.